Apple a l’intention de contester la décision de la commission EUROPÉENNE sur la collecte de 13 milliards d’euros d’impôts impayés

Apple émet un appel de la décision de la Commission européenne (CE) sur le remboursement par la société au profit de l’Irlande des déductions fiscales pour un montant de €13 milliards de dollars, a annoncé le directeur juridique d’Apple Bruce Сьюелл.

Selon lui, Apple va prouver que, de fait, ont fait un «bouc émissaire» que sur le principe de la réussite de sa marque.

«Apple est la cible privilégiée, ainsi que le nom de l’entreprise figure dans les titres de plusieurs articles de l’impression. Cette circonstance permet d’еврокомиссару glorifié comme датчанки en 2016», a expliqué le conseiller juridique.

Сьюелл a affirmé que CE n’est pas seulement n’a pas pris en compte, mais même de ne pas avoir examiné les arguments en faveur d’Apple, présentés par d’éminents juristes de l’Irlande.

Le commissaire européen à la concurrence a déclaré plus tôt à propos de «la divergence dans l’accord conclu avec le ministère des finances des états-UNIS sur fond d’accusations d’Apple dans les violations. Вестагер a également rejeté les critiques du ministre des finances des états-UNIS et a expliqué que la décision de la commission EUROPÉENNE s’appuie sur des règles de subventionnement, qui permet à des pays de l’UE de conclure fiscales de la transaction, qui ne sont pas disponibles pour les autres membres de l’association régionale. En outre, le commissaire a souligné la possibilité d’augmenter le montant des créances à la compagnie de 0,005% correspondant à un taux d’imposition en 2014.

À la fin de août de cette année de la commission EUROPÉENNE sur les résultats de l’enquête a conclu que l’Irlande a fourni de fausses incitations fiscales d’Apple, à la suite de quoi le pays a reçu moins us $ 13 milliards d’euros. Maintenant, la société doit retourner les taxes impayés pays pendant la période de 2003 à 2014.

Le ministère des finances des états-UNIS a déjà souligné que la décision de la commission EUROPÉENNE peut avoir une incidence négative sur les investissements étrangers dans l’UE. Le pdg d’Apple Tim Cook a déclaré que la décision de la Commission européenne est sans précédent et a des répercussions considérables». Il a souligné que le plus les conséquences négatives de la décision de la commission EUROPÉENNE aura de l’investissement en Europe.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*