Roskomnadzor veut inclure dans le registre des Apple, Microsoft et Google

Roskomnadzor mène des négociations avec un certain nombre de grandes sociétés étrangères, parmi lesquelles Apple, Facebook, Microsoft et WhatsApp en vue de l’inscription dans le registre des organisateurs de la diffusion de l’information. Cela a été le chef adjoint de l’office de Oleg Ivanov dans une interview au «journal Russe».

1

Roskomnadzor veut inclure dans le registre des Apple, Microsoft et Google

De la société sont incluses dans le registre des organisateurs de la diffusion de l’information ou sur demande des autorités judiciaires, à l’initiative du service.

«Nous sommes dans le dialogue direct avec la plupart des grandes entreprises informatiques et services d’Apple, Twitter, Facebook et WhatsApp, Google, Microsoft, Viber et autres Passent des réunions, des consultations avec leurs représentants», a déclaré m. Ivanov.

Selon le fonctionnaire, les entreprises sont dans le processus de prise de décision. En outre, dans Роскомнадзоре prêt à fournir un temps de procédures juridiques.

Ivanov a souligné qu’aujourd’hui, dans un registre des dix sociétés étrangères. Parmi eux — fayloobmenniki Depositfiles, Mediafire, messageries WeChat, Telegram et d’autres. Il a ajouté que l’inclusion de l’organisateur de la diffusion d’informations dans le registre signifie «la volonté de l’entreprise de travailler en russie, le champ juridique, de se conformer aux exigences de la législation nationale et d’assurer le stockage de l’information dans la lutte contre le terrorisme».

Roskomnadzor veut inclure dans le registre des Apple, Microsoft et Google

«En date d’hier, le registre contient des informations sur les 85 organisateurs de diffusion de l’information — en particulier ceux qui avisé dans d’initiative. Les sociétés étrangères à lui dix», a déclaré m. Ivanov.

2

Si la société refuse de dialogue, ignore les exigences ou à travers les MÉDIAS diffuse de la réticence apparente de leur obéir, nous sommes tenus d’appliquer les sanctions prévues par la loi, a ajouté Smith. Dans le cas avec les organisateurs de la diffusion de l’information est une amende administrative allant jusqu’à 300 mille roubles ou de blocage sur le territoire de la Russie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


 
f