Un tribunal britannique a rejeté une demande massive de propriétaires d’iPhone à Google

Plus de quatre millions d’utilisateurs d’iPhone ont demandé à la cour de chercher avec Google une amende pour la surveillance via le navigateur Safari. Mais la Haute cour de Londres a rejeté un recours collectif.

1

Un tribunal britannique a rejeté une demande massive de propriétaires d'iPhone à Google

Les plaignants ont affirmé que Google illégalement observé et collecté des données personnelles de plus de quatre millions d’utilisateurs d’iPhone au royaume-Uni, dans la période de 2011 à 2012, sans passer par les paramètres de confidentialité d’Apple. Richard Lloyd, qui a dirigé un groupe de plaignants, qui emploie 20 000 personnes, a affirmé que Google a violé la loi Britannique sur la protection des données. Dans un communiqué utilisateurs mécontents exigé une compensation de 3,6 milliards de dollars. Environ 655 dollars par utilisateur.

Le processus a débuté en novembre 2017. Ensuite, Google a déclaré que, n’est pas d’accord avec les accusations et activement à les contester.

Le 8 octobre, le tribunal a statué en faveur d’un géant de la technologie. Ce faisant, le juge Juge Уарби a reconnu que Google a utilisé des «solutions» pour la collecte d’informations via Safari. Mais elle a refusé d’approuver l’indemnisation, expliquant sa décision par le fait qu’il est impossible de déterminer quel est le nombre d’utilisateurs a causé des dommages à des actions de la société.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


 
f